Axes institutionnels

Dans ce chapitre est expliqué le fonctionnement général de la garderie. Comment nous envisageons les relations au sens large. Nous expliquons donc notre mission et les différents rôles, soit du personnel, de la direction, mais aussi des parents. Les rôles et les attentes de chacun doivent être clairs et définis à l’avance. Une fois les rôles clarifiés, nous expliquons dans quel état d’esprit nous prenons les enfants en charge, quels sont nos objectifs et dans quelles conditions (sécurité) nous le faisons.

3.1. Définition de la mission

Les situations que nous rencontrons à la garderie Ludo & Duc sont classées en deux types de catégories distinctes:

3.2. Les situations familiales

Le libre choix par les parents du mode d’accueil pour leurs jeunes enfants est l’axe structurant de notre politique d’accueil exprimée au sein de notre programme pédagogique. Ce libre choix impose donc à notre équipe éducative une extrême souplesse quant à la manière d’aborder les situations complexes et une extrême rigueur quant aux objectifs pédagogiques mis en place pour chaque famille. Les situations professionnelles que nous rencontrons sont nombreuses, mais peuvent néanmoins se classifier dans les axes principaux exprimés ci-dessous :

  • Apporter un soutien aux familles dans l’exercice de leurs responsabilités parentales.
  • Permettre la conciliation des différents modes de vie familiaux avec le respect du développement de l’enfant.
  • Créer une culture de l’enfance où la garderie est un espace qui permet à l’enfant d’exister pour lui-même, de faire ses découvertes sur lui, sur les autres et sur le monde extérieur.
  • Favoriser l’éveil et la socialisation du jeune enfant ainsi que l’intégration des enfants handicapés et l’insertion des enfants de familles rencontrant des difficultés économiques ou sociales.
  • Créer un environnement spécifique à l’enfant et reconnaissable par lui.
  • Accompagner les parents dans la construction de la parentalité, notamment à travers les échanges professionnels et un soutien individualisé.
  • Offrir un mode d’accueil de qualité.

3.3. Les situations professionnelles

Notre politique d’accueil est fondée sur un développement qui repose sur une implication et un engagement des professionnels de notre équipe et des parents des enfants que nous prenons en charge. Afin de pouvoir prendre en charge au mieux les diverses situations exprimées ci-dessus, nous avons mis en place de différents moyens garantissant la qualité de notre travail et répondant aux besoins individuels de chaque famille:

3.3.1. Une équipe interdisciplinaire

Se caractérise au contraire de la pluridisciplinarité par une collaboration de spécialistes de formation différentes réunis autour d’un problème. Les disciplines interagissent entre elles et partagent un même objectif de connaissance. Elle récuse ainsi le caractère territorial du pouvoir par le savoir.

3.3.2. Une psychopédagogie par projets

Dans le cadre d’une tâche de résolution de problème, une action éducative comprend plusieurs étapes :
A. Le diagnostic de la situation
B. Les objectifs didactiques et pédagogiques
C. Le choix d’une équipe adaptée au problème à traiter
D. La planification de l’action (qui fait quoi, quand, où et comment)
E. La réalisation de l’action
F. L’évaluation du degré de la réussite de l’action menée

3.3.3. Une supervision constante

Les situations ne peuvent pas toutes être prévisibles et parfois lourdes pour une équipe éducative. Notre institution s’est donc dotée de différents moyens pour obtenir des conseils auprès de différentes
personnes ressources, afin de pouvoir prendre le recul nécessaire dans certains cas de figure. Aussi, chaque groupe est supervisé par un psychologue systémicien et possède une liste de différents
spécialistes tel que notamment : pédiatre, spécialiste en phonétique, kinésithérapeutes, pédopsychologue, etc.

3.3.4. Une organisation adhocratique

Construite sur la base d’une parfait maîtrise de chaque spécialiste dans son domaine de compétence. Il ne s’agit pas là d’une accumulation de connaissance particulière, mais bien d’un moyen de négociation
interne à l’institution créant une synergie entre les différentes identités disciplinaires favorisant l’émergence de nouvelles solutions pédagogiques.

3.3.5. Une formation constante

La réflexion doit s’enrichir par le perfectionnement professionnel, les lectures, les échanges interprofessionnels, la confrontation interdisciplinaire et par les expériences de vie de chacun des membres de l’équipe. Aussi, la garderie Ludo & Duc demande à chaque membre de l’équipe d’effectuer régulièrement de jours de cours de perfectionnement, payés par l’institution.

3.4. Relations humaines

Le monde social est un monde de relations. Les parents viennent nous confier ce qu’ils ont de plus précieux au monde, aussi il est de notre devoir de créer un environnement sécurisant pour eux. Le dialogue avec les parents doit donc être recherché en permanence, il est de ce fait nécessaire qu’à l’arrivée et qu’au départ de l’enfant un petit échange d’informations ait lieu. Favoriser les relations et les inter-actions demande une énergie constante.

La garderie Ludo & Duc souhaite aussi développer les échanges et un réseau de solidarité entre l’ensemble des parents. Une atmosphère propice aux dialogues doit donc être maintenue en permanence. Pour ceci, différents moyens sont mis disposition :

  • Chaque groupe organise en fin d’année un pic nique canadien avec les parents concernés avant les vacances d’été
  • La garderie invite en début d’année scolaire l’ensemble des parents et des enfants pour un goûter à l’extérieur
  • La garderie invite en fin d’année scolaire l’ensemble des parents et des enfants pour un goûter à l’extérieur
  • La garderie organise une fête de fin d’année pour l’ensemble des familles des enfants qu’elle accueille, environ deux semaines avant le fermeture hivernale
  • La garderie organise, selon les souhaits des parents, des rencontres thématiques en soirée avec des professionnels.

3.5. Rôle des parents

Le placement à la garderie Ludo & Duc, se fait par un partenariat entre les parents et les éducatrices. Le personnel veille à ce que les parents soient satisfait de la vie de leur enfant à la garderie, il est de la responsabilité des parents de prendre part à la vie de la garderie, de prendre possession des lieux, ceci pour le bien-être de l’enfant.

Les parents sont responsables de prendre le temps nécessaire pour amener et rechercher leur enfant en conséquence, afin d’avoir un échange sur ce qu’a vécu son enfant à la garderie et répondre aux éventuelles questions de l’éducatrice.

Cela permet de mieux comprendre la situation présente de l‘enfant et pouvoir adapter sa prise en charge de manière efficace et adéquate. Ces moments sont donc bénéfiques tant aux enfants, aux parents, qu’au personnel de la garderie.

Une fois les parents arrivés à la garderie, ils reprennent la responsabilité de leur enfant, afin de que les éducatrices ne contre pas leur autorité. Une remise claire de l’enfant aux parents et donc effectuée. Le personnel a pour principe de ne plus intervenir dès ce moment, sauf en cas d’urgence ou de demande d’aide.

Tout changement d’horaire doit être verbalisé aux éducatrices du groupe, et de même lorsqu’un enfant est malade et ne vient pas à la garderie, les parents sont tenus d’informer l’institution avant 08h00 du matin (pour une prise en charge en matinée) et avant 12h00 de l’après midi (pour une prise en charge l’après midi)

3.6. Rôle de la direction

La direction est responsable du bon fonctionnement de la garderie, et par conséquent veille au bon renom de l’institution. Elle est disponible pour des échanges individuels avec les parents ainsi que pour des réunions de parents qu’elle suscite et favorise.

En collaboration avec l’équipe éducative, elle fixe les objectifs pédagogiques et institutionnels, veille à leur réalisation et en informe le comité de l’association.

La direction s’occupe de l’admission et de l’inscription des enfants, avec le cas échéant la collaboration du personnel concerné.

La direction est responsable des enfants confiés à la garderie durant leur temps de présence dans l’institution. Elle veille à leur bien-être physique et moral, à leur sécurité, à l’hygiène, ainsi qu’à la qualité de l’action pédagogique et éducative appliquée à la garderie. La direction se ménage donc le temps nécessaire pour partager la vie quotidienne et pratique avec les enfants et le personnel éducatif.

3.7. Rôle des éducatrices

Les éducatrices de la garderie favorisent la création d’un climat de confiance avec les parents afin de pouvoir assurer la continuité et la complémentarité entre le quotidien de l’enfant en famille et en institution.

« Pour l’enfant, le repère essentiel restera et doit rester sa famille, ses parents, sa maison. Si le service d’accueil est son second lieu de vie, il revêt néanmoins une importance indéniable ». (Pirard)

Les éducatrices veillent à prendre en charge les enfants de manière à avoir un équilibre entre des activités collectives et une relation individuelle.

De par leur formation, les éducatrices sont à même d’effectuer des observations et d’adapter leur action éducative en conséquence. Elles sont compétentes pour dresser un bilan de l’évolution de chaque enfant, ainsi que pour dépister, et non diagnostiquer, les possibles problématiques liées au développement de l‘enfant et/ou aux circonstances familiales.

Les éducatrices seront donc particulièrement attentives à:

  • Etre à l’écoute de l’expression des besoins et des sentiments de l’enfant, et y répondre de manière adéquate
  • Offrir à l’enfant, notamment aux petits bébés, une relation individualisée lors des moments de repas, de change et de repos
  • Avoir une connaissance des rythmes, habitudes et évènements importants de la vie de l’enfant
  • Accepter le besoin de l’enfant de disposer de son ou ses objet(s) familier(s)

3.8. Rôle des responsables de stages

Régulièrement des futures éducatrices viennent faire des stages à la garderie Ludo & Duc. Une personne de référence est donc choisie par la direction afin de les accompagner dans leur découverte de l’institution et de leur futur travail. Il s’agit d’une responsabilité supplémentaire pour cette personne.

Pour qu’un stage se déroule dans de bonnes conditions, certaines règles sont mises en place. Une procédure d’accueil du stagiaire est détaillée au chapitre IX. Ici, nous allons parler plus en détails du rôle du responsable de stage, et la manière dont elle s’occupe du stagiaire.

Dès la première journée de stage, la personne responsable du stage veillera tout particulièrement à ce que la stagiaire soit présentée à tous les parents du groupe présents. Par elle même quand elle le peut, et sinon en déléguant cette responsabilité aux autres professionnelles lorsqu’elle n’est pas présente.

Dès le premier jour un entretien sera organisé avec la personne responsable de stage et la personne, durant cet entretien, les points suivants seront abordés :

  • Accueil des enfants avec les parents
  • Le moment de la séparation
  • L’organisation d’une journée type
  • Les consignes de sécurité
  • Le rôle du stagiaire
  • Mise en place d’une réunion hebdomadaire de trente minutes
  • Le moment du départ des enfants

La personne responsable du stage veillera à ce que la stagiaire prenne des notes sur ce qui lui a été dit, et ceci à chaque entretien.

A la suite de cet entretien, une visites des locaux du groupe sera faite, avec une explication détaillée des endroits où se trouve le matériel de bricolage, et les jeux.

Durant la première semaine, la stagiaire sera en période d’observation et rédigera une liste écrite de questions et de remarques sur ce qu’elle voit, qu’elle posera lors du deuxième entretien. Toujours lors du deuxième entretien, les premiers objectifs seront fixés d’entente avec la personne responsable du stage.

Au fil du stage, de nouveaux objectifs seront fixés et un suivi de ces objectifs sera effectué par la personne responsable de stage, ceci jusqu’à la fin du stage.

La responsable du stage est donc la personne garante de l’apprentissage de la stagiaire, à cette fin, elle veillera durant le stage à :

  • Faire un topo détaillé des besoins journaliers et des particularités de tous les enfants dans la première partie du stage
  • Proposer des lectures en fonction des interrogations rencontrées
  • Faire le point régulièrement avec la direction
  • Répondre aux questions
  • Faire des analyses de situation
  • Critiquer tant négativement que positivement la stagiaire
  • Offrir une place où la stagiaire puisse parler de ce qu’elle vit.

A la fin de chaque stage, un rapport sera rendu au stagiaire, ou une attestation de travail détaillée.

3.9. Gestion par objectifs

La garderie Ludo & Duc travaille selon le principe de la gestion par objectif. Concrètement cela signifie que chaque membre du personnel se fixe des objectifs à court, moyen ou long terme, ainsi que des échéances pour y parvenir.

Ces objectifs peuvent être personnel, de groupe ou liés à l’institution. Cette technique permet de mener plus facilement ce qui est entrepris jusqu’à son terme. Les objectifs sont donc rédigés, avec un détail des différentes étapes pour parvenir au but fixé, ainsi qu’un moyen de vérifier qu’une fois l’objectif réalisé, il soit pleinement atteint.

Les objectifs sont soumis à la direction qui les accepte.

On peut distinguer 4 sortes différents d’objectifs :

  • L’objectif personnel : C’est une chose que nous voulons atteindre à titre individuel, mais pour le bien-être de l’institution : par exemple une spécialisation, acquérir de nouvelles connaissances pour accroître nos facultés de réflexion, effectuer un travail sur soi par le bais d’un développement personnel, où plus simplement: la réalisation d’une sortie à thème avec un groupe, l’amélioration des relations avec une autre personne, etc.
  • L’objectif de groupe : C’est lorsque, à plusieurs, nous décidons de travailler de manière commune pour atteindre un but, par exemple : un groupe qui réfléchit à la décoration de la vitrine, à l’élaboration des menus, à la décoration d’un groupe, etc.
  • L’objectif pédagogique : C’est un objectif directement lié à un ou plusieurs enfants que nous avons à charge, tel que par exemple : Lui apprendre à s’habiller seul, chercher pourquoi il est de mauvaise humeur le vendredi matin, l’aider à devenir propre, travailler à ce que la relation entre deux enfants s’améliore, etc.
  • L’objectif institutionnel : C’est un objectif fixé par la direction, au-quel tous les membres de l’équipe doivent réfléchir durant l’année. Comme il est important que nous puissions avancer dans une même ligne, nous travaillons annuellement sur des sujets spécifiques. La direction fixe donc chaque année un objectif institutionnel, tel que : Améliorer la sécurité, améliorer la communication, améliorer la pédagogie, améliorer l’écoute des parents, etc. Une fois cet objectif fixé, il en découle la fixation par l’équipe de la garderie d’objectifs de groupe ou individuel, directement lié à l’objectif institutionnel.

Les objectifs de chacun sont repris en fin d’année, leur cheminement étudié et les résultats obtenus vérifiés. Ils font partie intégrante de l’évaluation du personnel à la fin de l’année.

3.10. Développement de l’autonomie de l’enfant

Au sein de notre garderie, l’autonomie de l’enfant est vue comme un processus, donc une approche évolutive. Pas à pas, l’enfant va découvrir comment il peut « faire tout seul », décider pour lui-même et évoluer dans ses modes relationnels. Le rôle de l’éducatrice sera de lui montrer les gestes utiles, de lui suggérer des moyens relationnels non conflictuels, de l’encourager dans ses essais d’indépendance, de constamment adapter ses exigences aux progrès de l’enfant tout en assurant sa sécurité.

Devenir autonome implique également, pour l’enfant, la compréhension des conséquences des choix ou des actes, notamment en permettant à l’enfant de vivre pleinement l’expérience de l’échec. Une écoute active est donc de mise, ainsi qu’une analyse avec l’enfant, et à son niveau, des raisons de l’échec et une mise en place de moyens permettant de le dépasser à la prochaine tentative.

Enfin, le développement de l’autonomie de l’enfant sera toujours limité par les capacités de l’enfant lui-même (autonomie adaptée à son âge), limité par les contraintes du groupe et des individus qui le composent (enfants et adultes), limité également par le cadre géographique ou social dans lequel grandit l’enfant. Bien évidemment, la recherche de l’autonomie de l’enfant est aussi limitée par les éducatrices en cas de prise de risque inacceptable pour la sécurité de l’enfant et de celle des autres.

Mais surtout : l’enfant, en agissant vers son autonomie, en retirera plaisir et confiance en lui, en ses compétences, en ses capacités. Ce sera pour lui des expériences valorisantes par lesquelles il trouvera la sécurité et le plaisir de grandir.

3.11. Création d’un environnement stimulant pour l’enfant

Les connaissances actuelles sur le développement, les besoins et les compétences des enfants (du nourrisson au jeune enfant) sont en constante évolution. On reconnaît maintenant que dès les premières semaines, l’enfant a non seulement besoin de manger, de dormir, d’être tenu au propre, mais qu’il est curieux, actif, intéressé à découvrir le monde. On sait qu’il est capable d’entrer en relation et de communiquer, de faire seul. Il en a besoin pour garder l’appétit de vivre.

Au delà de ses besoins physiques, l’enfant a des besoins affectifs tout aussi vitaux, comme celui d’être écouté et reconnu comme une personne à part entière. Il a aussi des besoins cognitifs, intellectuels et sociaux, qui se manifestent par son intérêt à découvrir le monde.

Il a besoin de voir, de goûter, de toucher, de sentir, de comprendre, d’expérimenter, de bouger, de jouer et de communiquer. Il lui faut faire l’apprentissage des règles de la vie en société, tout en pouvant bénéficier de limites sécurisantes et constructives, le tout vécu dans un climat de stabilité et de sécurité affective : c’est ce que nous appelons un environnement stimulant pour l’enfant.

Le personnel de la garderie Ludo & Duc offre des moments de maternage, si nécessaire au ressourcement de l’enfant, et des moments où l’enfant pourra se construire par lui-même, ceci dans un environnement riche en propositions d’activités ou de relations avec ses pairs et les adultes.

Le personnel de la garderie Ludo & Duc, veillera à ce que l’enfant ait accès à des espaces calmes (sous surveillance) où il peut s’approprier un territoire, s’isoler, mener à bien ses expériences. Parallèlement à ceci, la garderie dispose d’espaces aménagés où, en toute sécurité, l’enfant peut, par le biais d’expériences, développer ses potentialités sensorielles, psychomotrices et relationnelles.

L’enfant doit pouvoir s’assurer à chaque instant de la présence de l’adulte qui l’accompagne dans sa recherche d’autonomie, et d’un point de vue plus général, dans l’ensemble de ses moments de vie à la garderie Ludo & Duc.

3.12. Développer des liens de partenariat avec les familles

Il est essentiel pour les enfants qu’une collaboration s’instaure entre les parents et l’équipe éducative en renforçant les liens et en les associant à la vie de la garderie. En effet, nous considérons que les parents sont nos partenaires et que de ce fait, notre travail ne peut s’effectuer qu’avec leur participation.

L’enfant est un être en devenir, une personne en construction qui s’inscrit dans un contexte familial qui lui est propre. L’enfant est un être d’appartenance et de lien. Accueillir l’enfant c’est donc prendre en compte d’emblée sa famille. C’est pourquoi, l’équipe éducative veille à créer et entretenir un climat de sécurité et de confiance en réservant du temps aux parents par un dialogue respectueux et utile lors de l’arrivée ou du départ de leur enfant mais aussi en leur accordant une place toute particulière dans la vie de la structure : participation active aux séances d’information, aux entretiens individualisés ou encore, aux manifestations festives.

Enfin, afin de faciliter et de susciter l’implication des familles au sein de notre structure, nous prévoyons des temps de familiarisation, d’intégration et d’entretien et généralement nous fixons une réunion, au début de chaque année, pour les informer sur notre fonctionnement. Nous réservons également un espace pour l’affichage d’informations et de publications associatives.

3.13. Conclusion

A la lecture de ce chapitre, nous apercevons, que pour le bien-être de l’enfant, toutes les personnes concernées par le placement ont un rôle à jouer : que ce soit les parents, les éducatrices, les stagiaires ou la direction.

Il est donc important que tout à chacun, nous nous rappelions nos objectifs, les enjeux que cela représente pour les enfants, et le rôle que nous avons à jouer, chacun à notre place, pour favoriser au mieux l’évolution de l’enfant.

Crèche Ludo & Duc au Mont-sur-Lausanne
Crèche Ludo & Duc au Mont-sur-Lausanne
Crèche Ludo & Duc au Mont-sur-Lausanne